Justice

Burkina : pourquoi François Compaoré n’a pas encore été extradé

Francois Compaore (Burkina Faso), agronome, frère de l'ancien president Blaise Compaore (1987-2014), il fut son conseiller pour les questions economiques et charge de mission a la presidence. A Paris, le 12.09.2017.  Photo: Vincent Fournier/JA  Homme Politique Affaire Norbert Zongo Presidence Burkina

Francois Compaore (Burkina Faso), agronome, frère de l'ancien president Blaise Compaore (1987-2014), il fut son conseiller pour les questions economiques et charge de mission a la presidence. A Paris, le 12.09.2017. Photo: Vincent Fournier/JA Homme Politique Affaire Norbert Zongo Presidence Burkina © Vincent Fournier/JA

En juin 2019, la justice française s’est prononcée en faveur de l’extradition de François Compaoré vers le Burkina. Depuis, le frère cadet de Blaise Compaoré attend la signature du décret d’application de cette décision.

La justice de son pays souhaite l’entendre dans l’affaire de l’assassinat, le 13 décembre 1998, du journaliste Norbert Zongo. François Compaoré, qui a toujours nié y être mêlé, se dit victime d’un acharnement judiciaire et politique.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte