Assurances

Le réassureur Africa Re a le vent en poupe

Réservé aux abonnés | | Par - à Yaoundé
Corneille Karekezi, PDG du premier réassureur du continent, en mars 2019.

Corneille Karekezi, PDG du premier réassureur du continent, en mars 2019. © Henry Joël/ACF2019

L’agence de notation spécialisée dans l’assurance AM Best a confirmé la note « A » d’Africa Re, avec une perspective stable. Une nouvelle qui atteste de la bonne santé du premier­réassureur africain.

« Africa Re est gérée selon les standards mondiaux de cette industrie. Ce qui est rare sur le continent. En outre, elle a eu la sagesse d’élargir son champ d’intervention au Moyen-Orient », observe un analyste de l’agence de notation spécialisée dans l’assurance AM Best dans une note en date du 16 janvier.

Une bonne gouvernance et une meilleure image qui ont attiré ces dernières années des géants mondiaux à son tour de table, tels Axa, Allianz ou le canadien Fairfax.

Nouveau plan stratégique

Sous la houlette du Rwandais Corneille Karekezi, aux manettes depuis 2011, le réassureur a conforté sa solidité financière et réalise plus de 90 % de son activité sur le continent.

En ­progression, son chiffre d’affaires en 2018 s’est situé à 797,4 millions de dollars (+ 6,7 %), tandis que ses fonds propres sont demeurés stables, à 917 millions de dollars (+ 1,6 %). Et il reste bénéficiaire (31,2 millions de dollars en 2018) en dépit d’une érosion des taux de change.

Prochain objectif, atteindre le milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel dans trois ans, dans le cadre de son nouveau plan stratégique. Une ambition qui doit être portée par une croissance annuelle au-delà de 6 %.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte