Conso & Distribution

Label’Vie assure le financement de son essor futur

Réservé aux abonnés | | Par
Un magasin Label'Vie (image d'illustration)

Un magasin Label'Vie (image d'illustration) © Label'Vie

Il y a un an, le groupe marocain affichait une bonne santé financière, un nombre record d’ouvertures de magasins et une volonté d’expansion en Afrique de l’Ouest. Depuis, le numéro deux de la grande distribution du royaume maintient le cap.

En mars 2019, il a présenté un chiffre d’affaires 2018 de 9 milliards de dirhams (828 millions d’euros), en hausse de 9 % par rapport à 2017, et un résultat net de 288,4 millions de dirhams, en augmentation de 20 % sur la même période.

En septembre 2019, il a finalisé la prise de contrôle totale de la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire (CDCI), après la sortie du fondateur de la société, Yasser Ezzedine, et du fonds Amethis, entré en 2014. En novembre, il a levé 750 millions de dirhams à travers un emprunt obligataire sur cinq ans afin de financer son essor futur.

Depuis le début de 2020, il a ouvert deux supermarchés, l’un à Rabat, l’autre à Bouskoura, près de Casablanca, tout en cherchant des opportunités au Sénégal, au Mali et au Burkina Faso notamment.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte