Energie

Moussa Diao donne un nouveau cap à Oryx energies

Dans ses bureaux genevois, en 2015.

Dans ses bureaux genevois, en 2015. © Nicolas Righetti pour JA

À la tête du groupe suisse de négoce depuis un an, Moussa Diao veut en renforcer les infrastructures, asseoir ses positions dans la filière GPL et étendre son réseau de stations-service.

Nommé en février 2019 DG d’Oryx Energies, Moussa Diao a pris son temps pour préparer la feuille de route des trois prochaines années du groupe de négoce de produits pétroliers fondé en 1987 à Genève et centré sur l’Afrique depuis ses origines.

Le nouveau dirigeant, adoubé par le fondateur du négociant, Jean Claude Gandur, figure emblématique du secteur, a fait le tour de ses équipes pour poser un diagnostic des activités d’Oryx Energies : le trading pur, mené depuis la Suisse (5 milliards de dollars de CA en 2019), et le stockage et la distribution, effectués par ses 24 filiales (2 milliards de dollars), présentes dans 17 pays subsahariens. Ce n’est qu’à la fin de novembre que le discret et brillant ingénieur, qui a monté un à un les échelons du groupe, a fait valider ses priorités géographiques et sectorielles par son conseil d’administration.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte