Dossier

Cet article est issu du dossier «Au Maroc, une libéralisation du crédit pour booster l'entrepreneuriat»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Maroc : 2 milliards de dirhams pour les zones rurales

Vue sur des montagnes de 'Haut-atlas au Maroc.

Vue sur des montagnes de 'Haut-atlas au Maroc. © Alejandro Calle/CC/Pixabay

Selon les instructions de Mohammed VI, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social doit s’occuper principalement des projets ruraux.

Le monde rural est au centre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises. « Nous voulons créer une classe moyenne rurale », a indiqué le ministre marocain de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, interrogé par Jeune Afrique. Aujourd’hui, uniquement 25,2 % des communes rurales disposent d’un point d’accès aux services financiers, contre une couverture presque totale dans les villes.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte