Politique

RDC : Tshisekedi refuse de mettre fin aux alliances avec Kabila et Kamerhe

Le président Félix Tshisekedi aux côtés de Vital Kamerhe, le 23 novembre 2018.

Le président Félix Tshisekedi aux côtés de Vital Kamerhe, le 23 novembre 2018. © Ben Curtis/AP/SIPA

Le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a tranché : il n’y aura de rupture ni avec le FCC de Joseph Kabila, ni avec l’UNC de Vital Kamerhe.

Avant la clôture de sa retraite politique (28-30 janvier), l’UDPS a réservé la primeur de ses résolutions à Félix Tshisekedi.

Candidature de l’UDPS à la présidentielle

Mais Jean-Marc Kabund-a-Kabund et Augustin Kabuya, respectivement président et secrétaire général de ce parti, ont dû revoir leur copie : le chef de l’État a refusé de mettre fin aux alliances avec le FCC, de Joseph Kabila, et l’UNC, de Vital Kamerhe. Il a en revanche donné son feu vert à une candidature de l’UDPS à la présidentielle de 2023.

 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte