Société

Gabon : Éric Dupond-Moretti à la rescousse d’Ike Ngouoni Aila Oyouomi

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 4 février 2020 à 17:17

L’avocat français Éric Dupond-Moretti, en novembre 2017 au Palais de justice de Paris (Illustration). © Christophe Ena/AP/SIPA

Engagé par la famille d’Ike Ngouoni, l’ex-porte-parole de la présidence gabonaise, l’avocat français Éric Dupond-Moretti a dépêché sur place son associé, Me Antoine Vey.

L’avocat français Antoine Vey s’est rendu à Libreville du 21 au 23 janvier afin de s’entretenir avec les clients dont il assure la défense avec son associé Éric Dupond-Moretti, Ike Ngouoni Aila Oyouomi et Sandy Ntsame Obame.

L’ex-porte-parole de la présidence et son assistante, qui tous deux ont la nationalité française, ont été placés en détention provisoire dans le cadre de l’opération anticorruption Scorpion.

« Complicité de détournements de fonds publics »

Ils seraient suspectés de « complicité de détournements de fonds publics ». Engagé par la famille d’« Ike » (son père adoptif, Sylvestre Oyouomi, a été ambassadeur du Gabon en France), Me Vey a pu rencontrer Francy Degardin, la consule générale de France à Libreville, ainsi que la juge d’instruction.

Éric Dupond-Moretti et Antoine Vey espèrent obtenir de cette dernière qu’elle auditionne leurs clients le plus vite possible et leur précise la nature des charges retenues contre eux.