Économie

Énergie : BBOX se renforce encore

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 6 février 2020 à 10:01

Installation de panneaux solaires, au bord du lac Kivu, en RDC. © BBOXX

Le spécialiste britannique des services solaires off-grid a levé 50 millions de dollars supplémentaires en août 2019 auprès du japonais Mitsubishi Corporation, qui rejoint au capital African Infrastructure Investment Managers (AIIM), arrivé il y a un an.

« En 2019, on s’est consolidé, en 2020, on affiche nos ambitions », confie Thomas Chevillotte, directeur financier de BBOXX. L’idée du groupe dirigé par Mansoor Hamayun est d’augmenter sa présence en Afrique avec ses partenaires stratégiques.

Avec Orange, il veut croître au Sénégal, au Mali, en Guinée, en Côte d’Ivoire et en RDC – où il vient de s’associer à l’américain GE. Il vise un renforcement de son partenariat avec EDF, dans un second pays après le Togo, ainsi que l’a révélé Jeune Afrique Business+. Avec Engie, il pourra multiplier les investissements, ou encore envisager des synergies avec Mitsubishi et AIIM.