Économie

Bilan en demi-teinte pour Adel Grar (Al Karama Holding) en Tunisie

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 4 février 2020 à 11:02

Carthage Cement, usine à jebel ressas ville de Mornag Gouvernorat Ben Arous -Tunis secteur de préparation Cru. © Carthage Cement © Carthage cement

Le PDG d’Al Karama Holding, qui gère les sociétés au clan de l’ancien président Ben Ali, n’a pas réussi à boucler la totalité des cessions prévues à son programme.

Al Karama Holding a poursuivi en 2019 la cession des biens du clan Ben Ali confisqués par l’État, dont il a la charge. À la fin de décembre, il a ainsi finalisé la vente du croisiériste Goulette Shipping Cruise à MSC et Global Ports Holding pour 37,8 millions de dinars (11 millions d’euros).

Il a également lancé les appels d’offres pour Airport VIP Services (assistance aéroportuaire), Newrest Catering Tunisie et la radio Shems FM.

Cession complexe d’Alpha Ford

Des dossiers que le holding n’a pas réussi à clore totalement, contrairement à ce qu’espérait son PDG, Adel Grar, interviewé par Jeune Afrique il y a un an. Par ailleurs, Al Karama bute toujours sur la vente du concessionnaire automobile Alpha Ford, l’appel d’offres n’ayant pas suscité suffisamment de réponses. Il peine toujours dans la vente de Carthage Cement, endetté et qui attend une augmentation de son capital.