Défense

G5 Sahel : Kidal au menu du sommet de Pau

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 24 janvier 2020 à 15h04
Le président Emmanuel Macron, au centre, pose avec les chefs d'État africains du G5 après le sommet du G5 Sahel à Pau, le 13 janvier 2020.

Le président Emmanuel Macron, au centre, pose avec les chefs d'État africains du G5 après le sommet du G5 Sahel à Pau, le 13 janvier 2020. © Alvaro Barrientos/AP/SIPA

Un retour de l’armée et de l’administration maliennes à Kidal au premier trimestre de 2020 a été évoqué entre Emmanuel Macron et ses homologues sahéliens.

Lors du sommet de Pau, Emmanuel Macron a invité ses pairs du G5 Sahel à dîner au Parlement de Navarre. Un retour de l’armée et de l’administration maliennes à Kidal au premier trimestre de 2020 a été évoqué. La Minusma accompagnera cette initiative.

Retrait des troupes françaises

Macron a précisé que l’opération Barkhane soutiendrait ce projet sur le plan logistique et que les troupes françaises pourraient se retirer une fois ce retour effectif.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte