Médias

Clap de fin pour la chaîne de télévision Africanews

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Africanews

Africanews ©

La direction a informé les 60 employés de chaîne de télévision panafricaine que la fermeture aurait lieu à la fin de février.

Le 13 janvier, les quelque 60 salariés d’Africanews ont exprimé leur inquiétude quant à l’avenir de la chaîne, sise à Pointe-Noire (Congo). D’abord prévue en juillet, sa cession au groupe Sipromad, que dirige le Malgache Ylias Akbaraly, a été annulée sur fond de polémique avec Brazzaville.

Dans un courrier adressé à Sipromad et à Africanews, les autorités congolaises ont en effet réclamé la suspension de la vente, au motif qu’elles n’avaient pas été consultées.

Approche peu locale de l’actualité africaine

Selon nos sources, la direction a informé les employés que la fermeture aurait lieu à la fin de février. Faisant valoir le potentiel de leur chaîne, lancée en 2016, ces derniers appellent la maison mère, EuronewsNBC – détenue à plus de 60 % par l’Égyptien Naguib Sawiris –, à s’activer pour trouver un repreneur. Sans réponse pour l’instant.

En coulisses, d’aucuns critiquent la stratégie d’Africanews, qui n’aurait pas su trouver son public du fait d’une approche trop peu locale de l’actualité africaine.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte