Politique

Cameroun : comment la diaspora prépare sa révolution

Des membres de la Brigade Anti-Sardinards à Bruxelles, en septembre 2019.

Des membres de la Brigade Anti-Sardinards à Bruxelles, en septembre 2019. © Brigade Anti-Sardinards France (Facebook)

Selon nos informations, les Brigades anti-sardinards (BAS), mouvement d’opposition au président Paul Biya à travers différents pays occidentaux, préparent la réception de l’opposant Maurice Kamto en Europe et en Amérique du Nord.

Le 18 janvier, à Cologne (Allemagne), les Brigades anti-sardinards (BAS) d’Europe et d’Amérique du Nord se sont réunies pour évoquer l’avenir de leur mouvement d’opposition au président Paul Biya. Ces organisations de la diaspora, en première ligne de la contestation, planifient des opérations depuis la France, où Thiam Abdoulaye, alias Calibri Calibro, a fondé la première BAS en 2018.

Maurice Kamto attendu à Paris

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte