Pétrole & Gaz

Hydrocarbures : résultats en demi-teinte pour Puma Energy

Réservé aux abonnés | | Par
Construction workers ride in the back of a pickup truck past a Puma Energy Holdings Pte. Ltd. gas station Lilongwe, Malawi, on Tuesday, June 26 2018. The diversification of the agriculture-reliant economy is a top priority, Malawian President Peter Mutharika said in an interview on Monday. Photographer: Waldo Swiegers/Bloomberg via Getty Images....

Construction workers ride in the back of a pickup truck past a Puma Energy Holdings Pte. Ltd. gas station Lilongwe, Malawi, on Tuesday, June 26 2018. The diversification of the agriculture-reliant economy is a top priority, Malawian President Peter Mutharika said in an interview on Monday. Photographer: Waldo Swiegers/Bloomberg via Getty Images.... © W.Swiegers/Bloomberg via Getty Images

Au début de 2019, alors qu’il sortait d’une année difficile, Puma Energy nommait une nouvelle directrice générale, Emma FitzGerald, et réorganisait ses activités sur le continent pour amorcer une relance. Depuis, le bilan est mitigé.

Côté pile, le distributeur de produits pétroliers a fait entrer du sang neuf, recrutant Eghosa Oriaikhi Mabhena, une ingénieure passée par Baker Hughes et Schlumberger, pour superviser sa division Afrique. Il a aussi étendu une solution de carte de carburants pour les professionnels, disponible en Zambie, à plusieurs pays (Namibie, Botswana et Afrique du Sud).

Côté face, il a enregistré une déconvenue. En Angola, l’une de ses bases, il a perdu le monopole sur l’importation des carburants, devant désormais partager le marché avec le français Total.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte