Politique économique

[Débats] Vive les dettes !

Par

Alain Faujas est spécialisé en macro-économie (mondiale et tous pays) ainsi qu'en politique intérieure française.

Siège du FMI, à Washington.

Siège du FMI, à Washington. © Cliff Owen/AP/SIPA

Pas un mois ne se passe sans que des organismes multilatéraux, comme le FMI ou la Banque mondiale, ne tirent la sonnette d’alarme en raison de la montée de la dette publique dans les pays en développement en général et africains en particulier. Par rapport aux années 2000, le fardeau a doublé voire triplé, et un bon tiers des pays africains risquent d’avoir des difficultés à rembourser leur dette.

Mais comment pourrait-il en être autrement ? L’aide publique au développement stagne, et les promesses des pays riches ne sont pas tenues. La population de l’Afrique doublera d’ici à 2050, et ses besoins sont colossaux en matière de routes, d’énergie, d’hôpitaux, d’écoles, d’industries, etc. Il lui faudrait investir chaque année 150 milliards de dollars [134,755 milliards d’euros] dans des infrastructures matérielles et immatérielles. Elle n’en dispose que de 75 milliards, ce qui explique que le continent se tourne vers l’emprunt pour accélérer les chantiers qui lui permettraient de décoller.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte