Politique

Gabon : jeu de chaises musicales attendu au gouvernement

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le président Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre Julien Nkoghé Békalé, lundi 29 avril 2019 à Libreville.

Le président Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre Julien Nkoghé Békalé, lundi 29 avril 2019 à Libreville. © Présidence de la République Gabonaise.

Un remaniement est attendu dans le courant de janvier au Gabon. Le maintien en poste du Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, est discuté.

Pour éventuellement lui succéder, deux ministres sont au coude-à-coude.
Denise Mekamne (Relations avec les institutions constitutionnelles) et Alain Claude Bilie By Nze (Affaires étrangères).

Les derniers fidèles de Brice Laccruche Alihanga, tout comme Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, le ministre de la Communication, pourraient quitter leurs fonctions.

Parmi les possibles entrants, des membres du parti Les démocrates, de Guy Nzouba Ndama, ont été consultés, comme Jonathan Ignoumba, ex-questeur de l’Assemblée nationale, et Jean-Norbert Diramba, le maire de Mouila.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte