Dossier

Cet article est issu du dossier «Angola : le déclin de l'empire dos Santos»

Voir tout le sommaire
Justice

Angola : Isabel dos Santos, une « princesse » aux abois

La décision du tribunal provincial de Luanda lève pour la première fois le voile sur l’étendue de son empire financier.

La décision du tribunal provincial de Luanda lève pour la première fois le voile sur l’étendue de son empire financier. © Daniel Rodgrigues/Bloomberg via Getty Images

Le gel préventif de ses avoirs et l’ouverture d’une enquête au Portugal écornent un peu plus l’image de businesswoman à succès que s’était forgée Isabel dos Santos, la fille de l’ex-président angolais. Laquelle a déjà lancé la riposte.

L’année 2020 commence mal pour Isabel dos Santos, huitième fortune africaine et fille aînée de l’ancien président angolais, José Eduardo dos Santos. Le 30 décembre, la justice a annoncé le gel de ses avoirs, comptes bancaires et participations dans plusieurs sociétés en Angola. Une mesure préventive visant à obtenir le paiement à l’État d’un préjudice estimé à 1,1 milliard de dollars, mais qu’Isabel Dos Santos qualifie de « persécution politique ».

Dix jours plus tard, le 10 janvier, au Portugal – autre place forte de la Princesse, actionnaire d’Eurobic (banque), d’Efacec (énergie), de Galp (pétrole) et de Nos (télécommunications) -, la justice portugaise a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les opérations financières de la femme d’affaires angolaise. Le processus a été déclenché après le dépôt d’une plainte par l’ancienne eurodéputée socialiste Ana Gomes pour blanchiment d’argent.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte