Politique

[Chronique] Football : la revanche de Sadio Mané

Damien Glez

© Damien Glez

Réputé humble et discret, le footballeur Sadio Mané n’emploiera pas le mot qui est sur de nombreuses lèvres : « revanche ».

Pourtant, le Ballon d’or africain 2019, attribué à l’international sénégalais, console ceux qui jugeaient scandaleuse sa quatrième place dans le classement mondial du Ballon d’or. Sacré meilleur joueur du continent par la Confédération africaine de football, l’attaquant de Liverpool est le deuxième Sénégalais à recevoir cette récompense, après El-Hadji Ousseynou Diouf.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte