Finance

Samaila Zubairu mène l’AFC à vive allure

Le Gabon est devenu en août 2015 le dixième membre de l'AFC. Ici des immeubles en cours de construction dans le centre-ville de Libreville.

Le Gabon est devenu en août 2015 le dixième membre de l'AFC. Ici des immeubles en cours de construction dans le centre-ville de Libreville. © Tiphaine Saint-Criq pour Jeune Afrique

L’année écoulée n’a pas entamé l’impressionnant rythme de développement imposé à Africa Finance Corporation (AFC) par son directeur général, Samaila Zubairu.

En un an, le dirigeant nigérian a accueilli cinq nouveaux actionnaires à son capital : le Togo, Maurice, Madagascar, l’Érythrée – et la BAD en novembre 2019.

L’institution de financement des infrastructures a également poursuivi la diversification de ses sources de capital. Après avoir décroché, à la fin de 2018, une facilité de crédit de 300 millions de dollars auprès de China EximBank, AFC s’est à nouveau tourné vers l’Asie en 2019 pour lever l’équivalent de 242 millions de dollars, dont 9 millions en yens japonais, auprès notamment de Mitsubishi UFJ Financial Group et de Sumitomo Mitsui Banking Corporation.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte