Politique

Niger : Ibrahim Yacouba, le panafricain

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Ibrahim Yacouba, ancien ministre nigérien des Affaires étrangères.

Ibrahim Yacouba, ancien ministre nigérien des Affaires étrangères. © TAGAZA Djibo pour JA

Le candidat à la présidentielle de 2020 a officialisé la création de l’Inter-Africaine progressiste.

Investi le 15 décembre candidat à la présidentielle nigérienne de 2020, Ibrahim Yacouba a officialisé la création de l’Inter-Africaine progressiste, composée de son parti, le MPN-Kiishin Kassa, et des formations du Tchadien Succès Masra, du Sénégalais Ousmane Sonko, du Malien Oumar Mariko, du Guinéen Siaka Barry et du Burkinabè Abdoulaye Soma.

Alliance élargie à l’Afrique centrale

Cette alliance, qui était en gestation depuis plusieurs mois, a vocation à être élargie à d’autres pays, notamment d’Afrique centrale, où Masra est chargé du recrutement. Les chefs de partis devraient en occuper la présidence à tour de rôle. L’économiste togolais Kako Nubukpo a confirmé que son mouvement, L’Essentiel, allait intégrer l’alliance.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte