Politique

Pakistan-Afrique : l’offensive de charme d’Islamabad

Troisième contributeur aux opérations de maintien de la paix en Afrique, le Pakistan veut renforcer sa présence sur le continent.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 11 décembre 2019 à 13:01

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan, le 13 octobre 2019 à Téhéran (image d’illustration). © AP/SIPA

Sous l’impulsion d’Imran Khan, le Premier ministre, le ministère des Affaires étrangères a organisé une conférence, « Engage Africa », les 27 et 28 novembre à Islamabad.

Le Pakistan, qui n’a que 15 représentations diplomatiques en Afrique, ouvrira bientôt 6 missions (Angola, Côte d’Ivoire, Djibouti, Ghana, Rwanda, Ouganda) et 5 consulats (Algérie, Éthiopie, Kenya, Nigeria, Sénégal).

Doubler les échanges commerciaux

Par ailleurs, son ministère du Commerce prépare un forum d’affaires à Nairobi pour les 30 et 31 janvier 2020. Objectif : faire doubler le montant des échanges commerciaux d’ici à cinq ans (ils s’élèvent à 4,3 milliards de dollars).

Le pays mise aussi sur l’essor de la coopération militaire : il a mené des manœuvres navales conjointes avec le Maroc en novembre, et Qamar Javed Bajwa, le chef d’état-major, est attendu à Rabat.