Diplomatie

Pakistan-Afrique : l’offensive de charme d’Islamabad

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le Premier ministre pakistanais Imran Khan, le 13 octobre 2019 à Téhéran (image d'illustration).

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan, le 13 octobre 2019 à Téhéran (image d'illustration). © AP/SIPA

Troisième contributeur aux opérations de maintien de la paix en Afrique, le Pakistan veut renforcer sa présence sur le continent.

Sous l’impulsion d’Imran Khan, le Premier ministre, le ministère des Affaires étrangères a organisé une conférence, « Engage Africa », les 27 et 28 novembre à Islamabad.

Le Pakistan, qui n’a que 15 représentations diplomatiques en Afrique, ouvrira bientôt 6 missions (Angola, Côte d’Ivoire, Djibouti, Ghana, Rwanda, Ouganda) et 5 consulats (Algérie, Éthiopie, Kenya, Nigeria, Sénégal).

Doubler les échanges commerciaux

Par ailleurs, son ministère du Commerce prépare un forum d’affaires à Nairobi pour les 30 et 31 janvier 2020. Objectif : faire doubler le montant des échanges commerciaux d’ici à cinq ans (ils s’élèvent à 4,3 milliards de dollars).

Le pays mise aussi sur l’essor de la coopération militaire : il a mené des manœuvres navales conjointes avec le Maroc en novembre, et Qamar Javed Bajwa, le chef d’état-major, est attendu à Rabat.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte