Musique

Musique : et il est comment le dernier… Souad Massi ?

Oumniya, de Souad Massi, Believe.

Oumniya, de Souad Massi, Believe. ©

Le dernier album de l’Algérienne Souad Massi délivre un chaabi-folk aux accents arabo-andalou et aux textes moins anodins qu’il n’y paraît à la première écoute.

Depuis Raoui, sorti en 2001, chaque nouveau disque de l’Algérienne Souad Massi est comme un rendez-vous avec une vieille connaissance que l’on retrouve tous les quatre ou cinq ans : on n’en espère aucune surprise particulière, on savoure à l’avance le chaleureux moment que l’on va passer ensemble et l’on se quitte ensuite sur un « tu n’as pas changé » rassurant.

Sans éclats ostentatoires mais avec constance, sans effets tape-à-l’œil mais avec insistance, Souad Massi trace depuis dix-huit ans un sillon poétique où la douceur teintée de mélancolie n’empêche pas les prises de position politiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte