Économie

BAD : la garde rapprochée du président Akinwumi Adesina, candidat à sa propre succession

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 06 décembre 2019 à 18h25
Akinwumi Ayodeji Adesina (Nigeria), ancien ministre de l'Agriculture et du développement, président de la Banque africaine de Développement depuis le 28 mai 2015.

Akinwumi Ayodeji Adesina (Nigeria), ancien ministre de l'Agriculture et du développement, président de la Banque africaine de Développement depuis le 28 mai 2015. © Vincent Fournier/JA

Épaulé par son équipe, le président de la BAD, élu en 2015, s’apprête à briguer un second mandat. Le Nigérian, 59 ans, fait déjà du lobbying auprès des chefs d’État du continent. Le 5 septembre, en Conseil des ministres, Alassane Ouattara a annoncé à son gouvernement que la Côte d’Ivoire, où siège la BAD, le soutiendrait.

• Vincent Nmehielle

Vincent Nmehielle.

Vincent Nmehielle. © Facebook.

Son secrétaire général et son bras droit. En poste depuis 2016, ce Sud-Africain l’assiste dans la gestion quotidienne de la Banque. Tous deux forment un véritable tandem. A exercé comme avocat à la Cour suprême du Nigeria.

• Charles Boamah

Charles Boamah.

Charles Boamah. © AfDB Group

Vice-président principal de la BAD. Le Ghanéen est l’un des stratèges d’Adesina au sein de cette institution financière qu’il a rejointe en 1996 sous la présidence du Marocain Omar Kabbaj. Anime souvent son conseil d’administration quand son chef est absent.

• Victor Oladokun

Victor Oladokun.

Victor Oladokun. © AFDB

Directeur de la communication et des relations extérieures depuis 2017. Très influent. Ce Nigériano-Britannique a travaillé pour la chaîne CBN International et enseigné en Virginie (États-Unis) avant de rentrer au Nigeria, où il a été débauché par Adesina.

• Chinelo Anohu

Directrice générale du Forum d’investissement de la BAD. A succédé à la Kényane Stella Kilonzo, véritable artisan de ce forum lancé en 2018. Avocate de formation. Au Nigeria, a dirigé le fonds de retraite du secteur public et a travaillé pour le conglomérat pétrolier Chevron.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte