Politique

Gabon : une nouvelle voix à la présidence

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Jessye Ella Ekogha.

Jessye Ella Ekogha. © DR

Depuis l’arrestation, le 21 novembre, de son porte-parole, Ike Ngouoni Aila Oyouomi, la présidence a confié sa communication à Jessye Ella Ekogha.

Nommé conseiller du chef de l’État le 7 novembre, Ella Ekogha est un familier du palais : jadis salarié du géant britannique des relations publiques et de la communication WPP, lequel était sous contrat avec la présidence gabonaise, notamment lors de la présidentielle de 2016, le fils de l’ex-chef d’état-major Jean-Claude Ella Ekogha a ensuite été repéré en 2018 par Sylvia Bongo Ondimba.

Après avoir demandé sa mise à disposition au secrétaire général Guy Rossatanga-Rignault, la première dame l’avait nommé directeur de la communication de sa fondation, poste qu’il occupe toujours.

Interpellé le 21 novembre et placé sous mandat de dépôt le 29, Ike Ngouoni Aila Oyouomi occupe toujours officiellement son poste de porte-parole de la présidence, n’ayant pas présenté sa démission. Il pourrait être démis de ses fonctions lors d’un prochain conseil des ministres.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte