Sécurité

Mali : Bamako a négocié avec Amadou Koufa

Amadou Koufa, dans une vidéo de propagande diffusée le 28 février 2019 (image d'illustration).

Amadou Koufa, dans une vidéo de propagande diffusée le 28 février 2019 (image d'illustration). © Capture d'écran d'une vidéo de propagande jihadiste

Bien que le gouvernement malien assure n’avoir aucun contact avec les « groupes terroristes » ni aucune intention d’en établir, des missions ont été menées par les services de renseignements, avec la bénédiction des autorités, dans le delta intérieur du Niger. Avec, au cœur de ce dispositif, l’avocat Hassan Barry.

Ainsi, le 19 juillet, le colonel Mamadou Lamine Konaré, sous-chef d’état-major du renseignement militaire, s’est rendu avec l’autorisation de sa hiérarchie dans la zone de Diabali accompagné de Barry. Ils y ont rencontré Amadou Koufa, le chef de la katiba Macina.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte