Dossier

Cet article est issu du dossier «Santé en Afrique : vaccins, tourisme médical et gériatrie»

Voir tout le sommaire
Santé

Neuf pays africains s’unissent hors de Gavi pour baisser les prix des vaccins

Pour faire baisser le prix des vaccins, plusieurs pays se sont unisen dehors de l'alliance Gavi

Pour faire baisser le prix des vaccins, plusieurs pays se sont unisen dehors de l'alliance Gavi © Sipa

Ces pays à revenu intermédiaire se sont regroupés pour acquérir des vaccins à prix raisonnables.

Ils ne sont pas membres de Gavi, étant considérés comme des pays à revenu intermédiaire (avec un revenu par habitant supérieur à 1 580 dollars). Ils achètent donc les vaccins aux tarifs du marché. Au début de novembre, alors qu’ils étaient accueillis par l’OMS à Mbabane, la capitale de l’Eswatini (ex-Swaziland), l’Algérie, le Botswana, le Cap-Vert, Eswatini, le Gabon, Maurice, la Namibie, São Tomé-et-Príncipe et les Seychelles ont décidé de se regrouper pour faire baisser les prix.

Ils partageront « des études de marché, échangeront des informations sur les fournisseurs de vaccins et le suivi des prix […]. En coordonnant l’achat des vaccins grâce à ces informations, les neuf pays auront à la fois une plus grande stabilité dans leur approvisionnement et un pouvoir de négociation accru grâce auquel ils pourront obtenir des prix plus bas », explique le communiqué de l’OMS.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte