Dossier

Cet article est issu du dossier «France : les Africains de la République»

Voir tout le sommaire
Politique

Députés d’origine africaine en France : la répartition par groupes politiques en une infographie

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 27 novembre 2019 à 17h28
Lors d'un discours du Premier ministre français, Edouard Philippe, sur la réforme des lois sur l'immigration, le 7 octobre 2019 à l'Assemblée nationale.

Lors d'un discours du Premier ministre français, Edouard Philippe, sur la réforme des lois sur l'immigration, le 7 octobre 2019 à l'Assemblée nationale. © Thibault Camus/AP/SIPA

Dans quels partis se trouvent les députés d’origine africaine qui siègent au sein de l’Assemblée nationale française ? La réponse en une infographie.

En France, les députés d’origine africaine ne se comptent que sur les bancs de quatre partis : La République en marche, le MoDem, La France insoumise et les Radicaux de gauche.

Jeune Afrique

© Jeune Afrique

Les autres groupes et partis – Les Républicains (104 élus), Parti socialiste (29 élus), UDI (28 élus), Parti communiste (12 élus) et Rassemblement national (6 élus) – n’en comptent aucun.

En 2012, le nombre d’élus représentant la diversité avait déjà grimpé significativement, le Parti socialiste (alors majoritaire) ayant officiellement réservé 22 circonscriptions à des candidats issus des minorités visibles (dont 7 furent effectivement élus).

Postes ministériels

Durant les décennies qui ont précédé, c’est surtout à des postes ministériels que certaines personnalités d’origine africaine ont pu trouver leur place. Le premier fut Kofi Yamgnane, secrétaire d’État (puis député) d’origine togolaise nommé sous François Mitterrand.

Ont suivi, à droite, Hamlaoui Mekachera et Tokia Saïfi (d’origine algérienne), Rachida Dati (née de parents marocains) et Rama Yade (franco-sénégalaise), et, à gauche, Najat Vallaud-Belkacem et Myriam El Khomry (toutes deux franco-marocaines), Yamina Benguigui et Kader Arif (de parents algériens). Et enfin, depuis 2017, la Franco-Sénégalaise Sibeth Ndiaye et le Franco-Marocain Mounir Mahjoubi.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte