Sécurité

Forum de Dakar : vers une plus grande contribution de l’UA au financement de la lutte antiterroriste ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Des soldats burkinabè à Ouagadougou en septembre 2015 (image d'illustration).

Des soldats burkinabè à Ouagadougou en septembre 2015 (image d'illustration). © Theo Renaut/AP/SIPA

L’éventualité d’une plus grande implication de l’Union africaine (UA) au financement de la lutte antiterroriste a été évoquée lors du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui s’est tenu les 18 et 19 novembre à Dakar.

Présent dans la capitale sénégalaise, Alain Claude Bilie-By-Nze, le ministre gabonais des Affaires étrangères, a plaidé auprès de ses pairs – et notamment du Congolais Jean-Claude Gakosso – en faveur d’une plus grande implication de l’UA dans le financement de la lutte antiterroriste.

L’éventualité d’une contribution des États membres sera au programme de la prochaine rencontre des ministres des Affaires étrangères de la Ceeac, en décembre, à Libreville. Ceux-ci devraient proposer de l’ajouter à l’agenda du sommet de l’UA, prévu pour février 2020.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte