Politique

Gabon : les proches de Brice Laccruche Alihanga dans la tourmente

Brice Laccruche Alihanga lors de sa prestation de serment de ministre, à Libreville, le 11 novembre.

Brice Laccruche Alihanga lors de sa prestation de serment de ministre, à Libreville, le 11 novembre. © PR

Plusieurs proches de Brice Laccruche Alihanga (BLA), démis de son poste de directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba début novembre, sont actuellement écroués à la prison centrale de Libreville. Qui sont ces « BLA Boys » qui ont maille à partir avec la justice ?

Depuis son éviction, le 7 novembre, de son poste de directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga (BLA) fait profil bas.

Nommé à la tête d’un ministère créé pour lui (celui du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable), il ne dispose pas pour l’instant d’un bureau car le bail de l’immeuble interministériel tarde à être signé. Il travaille donc à son domicile.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte