Immigration

[Tribune] La théorie du « grand remplacement », cette vaste fumisterie

Par

Analyste financier et blogueur ivoirien

Glez

© Glez

Les adeptes du « grand remplacement », popularisé par l’écrivain Renaud Camus, oublient une chose : pour qu’il y ait une amorce de remplacement, il faut une volonté de remplacer ! Or personne n’a entendu parler de ce sujet en Afrique, et son évocation soulève au mieux étonnements, au pire moqueries.

Et si le concept de « grand remplacement » qui prospère en France était le fruit d’une stratégie d’influence de l’extrême droite et des conservateurs ? Et si la société assistait à une mise en application de la théorie de la fenêtre d’Overton ? Selon celle-ci, la perception de l’opinion publique peut être modifiée afin que les idées auparavant considérées comme déplacées puissent s’imposer. Science, médias et politiques sont alors convoqués pour faire accepter l’inacceptable.

D’abord, on revêt la pensée raciste d’un vernis scientifique en instrumentalisant des chiffres, comme ceux de l’Insee indiquant que 6 millions d’immigrés vivaient en France en 2014, 43,8 % provenant d’Afrique, soit 3,9 % de la population. Ou ceux d’un sondage Ifop de 2016 selon lequel 18,8 % des nouveau-nés de sexe masculin ont un prénom musulman.

Banalisation

Ces statistiques seraient la preuve qu’une « popula

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte