Dossier

Cet article est issu du dossier «Boissons : Coca-Cola, la conquête de l'Ouest»

Voir tout le sommaire
Agroalimentaire

Boissons : Coca-Cola en opération séduction en Afrique du Nord

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 29 novembre 2019 à 12h25
La firme d'Atlanta multiplie les efforts pour accroître ses parts de marché en Afrique du Nord

La firme d'Atlanta multiplie les efforts pour accroître ses parts de marché en Afrique du Nord © Justin Clements

Si Coca-Cola est le leader des boissons gazeuses au Maroc et en Tunisie, il n’est que challenger en Égypte et dans les deux Soudan, derrière PepsiCo, et encore moins bien placé en Algérie, où la concurrence est très forte.

En attendant de recueillir le fruit de ses investissements industriels (500 millions de dollars sur trois ans), Coca-Cola met l’accent sur le marketing. Il propose depuis peu de nouveaux produits au Maroc (Coca-Cola sans sucre Pêche, Hawaï Ananas et Sprite Menthe) et en Égypte (Coca-Cola Cherry).

Le groupe a également profité de la sortie au cinéma du dernier Marvel, Avengers Endgame, pour mener une offensive auprès des jeunes. Il a commercialisé en Algérie une série limitée de canettes Coca-Cola sans sucre à l’effigie des super-héros et organisé au Maroc un « Marvel Studios Festival » avec projections de films, concours de déguisements et master class sur l’art du comic book.

Diversification nécessaire

La firme d’Atlanta doit également redoubler d’efforts pour se diversifier. Premier au Soudan et en Égypte sur le segment de l’eau, sa part de marché est en revanche anecdotique au Maroc (avec la marque Ciel), et il n’est présent ni en Algérie ni en Tunisie.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte