Politique

RDC : les pro-Kabila veulent faire tomber Jean-Marc Kabund-a-Kabund

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 18 novembre 2019 à 13:05

Jean-Marc Kabund-A-Kabund vient d’être propulsé au poste de numéro deux du parti. À la grande surprise de l’entourage du Vieux. © Gwenn Dubourthoumieu pour JA

Le Front commun pour le Congo a fort peu apprécié les propos du premier vice-président de l’Assemblée nationale à l’encontre de Joseph Kabila. Et il envisage de les lui faire payer à l’Assemblée.

Le Front commun pour le Congo (FCC), de Joseph Kabila, envisage d’engager une procédure de destitution contre Jean-Marc Kabund-a-Kabund, le premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Menaces voilées

Cette plateforme entend riposter contre les propos considérés comme « injurieux » que ce dernier a tenus à l’égard de l’ex-président.

Le 12 novembre, lors d’un meeting, Kabund-a-Kabund avait mis en garde le FCC, rappelant qu’en Angola ou en Afrique du Sud, les anciens chefs d’États ou leurs proches avaient aujourd’hui des ennuis judiciaires.