Politique

RDC : les pro-Kabila veulent faire tomber Jean-Marc Kabund-a-Kabund

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Jean-Marc Kabund-A-Kabund vient d’être propulsé au poste de numéro deux du parti. À la grande surprise de l’entourage du Vieux.

Jean-Marc Kabund-A-Kabund vient d’être propulsé au poste de numéro deux du parti. À la grande surprise de l’entourage du Vieux. © Gwenn Dubourthoumieu pour JA

Le Front commun pour le Congo a fort peu apprécié les propos du premier vice-président de l’Assemblée nationale à l’encontre de Joseph Kabila. Et il envisage de les lui faire payer à l’Assemblée.

Le Front commun pour le Congo (FCC), de Joseph Kabila, envisage d’engager une procédure de destitution contre Jean-Marc Kabund-a-Kabund, le premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Menaces voilées

Cette plateforme entend riposter contre les propos considérés comme « injurieux » que ce dernier a tenus à l’égard de l’ex-président.

Le 12 novembre, lors d’un meeting, Kabund-a-Kabund avait mis en garde le FCC, rappelant qu’en Angola ou en Afrique du Sud, les anciens chefs d’États ou leurs proches avaient aujourd’hui des ennuis judiciaires.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte