Politique

Mali-France : la question sécuritaire au cœur de l’entretien entre IBK et Florence Parly

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 14 novembre 2019 à 14:05

rence Parly, Ministre des Armées, et Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali, en août 2017. © Ministère des Armées

Le 5 novembre, la ministre française des Armées et le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) ont évoqué les problèmes sécuritaires au Mali.

Le 1er novembre, à Indelimane, une attaque jihadiste a coûté la vie à 48 militaires maliens. Le 5, à Bamako, Florence Parly, la ministre française des Armées, s’est entretenue avec Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Intégration des ex-rebelles du Nord

Elle lui a rappelé que la France était prête à accroître son soutien, mais qu’il fallait que les autorités maliennes règlent des défaillances organisationnelles au sein de leur chaîne de commandement. Elle a aussi pressé IBK d’intégrer dans l’armée les ex-rebelles du Nord, comme le prévoit l’accord de paix d’Alger.