Politique

Présidentielle au Togo : Kako Nubukpo courtisé par l’opposition

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Kako Nubukpo (Togo), economiste, grand pourfendeur du Franc CFA, il a ete l'invite de l'emission Eco d'Ici, Eco d'Ailleurs de RFI - Jeune Afrique, le 01.03.209. Photo Vincent Fournier    Economie Franc CFA Debat Developpement Zone Franc

Kako Nubukpo (Togo), economiste, grand pourfendeur du Franc CFA, il a ete l'invite de l'emission Eco d'Ici, Eco d'Ailleurs de RFI - Jeune Afrique, le 01.03.209. Photo Vincent Fournier Economie Franc CFA Debat Developpement Zone Franc © Vincent FOURNIER/JA

La principale coalition de l’opposition C14 envisage de présenter un candidat unique à la présidentielle de 2020.

La C14, la principale coalition de l’opposition, soutenue par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, l’archevêque émérite de Lomé, envisage de présenter un candidat unique à la présidentielle, qui doit se tenir en février ou mars 2020.

Jean-Pierre Fabre, en solo

Celui-ci sera issu de la société civile et non de la C14. Les professeurs Aimé Tchabouré Gogué et Komi Wolou, qui ne soutenaient pas ce projet, ont choisi de quitter la plateforme. Jean-Pierre Fabre préfère également jouer en solo. Selon nos sources, Kako Nubukpo, doyen de la Faculté des sciences économiques de Lomé, a été sollicité, mais il a réservé sa réponse.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte