Politique

Sénégal : l’opposition fera-t-elle bloc aux municipales ?

Idrissa Seck salue ses partisans lors de son passage dans la ville sainte de Touba, le 18 février 2019.

Idrissa Seck salue ses partisans lors de son passage dans la ville sainte de Touba, le 18 février 2019. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Plusieurs ténors de l’opposition négocient en vue de former une coalition, avec dans leur ligne de mire les élections locales, prévues avant mars 2021.

Les ex-candidats à la présidentielle Idrissa Seck, Madické Niang, Issa Sall et Malick Gakou ; Pape Diop, l’ancien maire de Dakar, et Cheikh Hadjibou Soumaré, l’ex-Premier ministre, négocient actuellement en vue de former une coalition, avec les élections locales de 2021 en ligne de mire.

« Cadre de concertation »

Après s’être réunis à huis clos le 31 octobre dans les bureaux de Malick Gakou à Dakar, ils lanceront à la fin de novembre un « cadre de concertation » sur les questions nationales. Et espèrent rallier entre autres Khalifa Sall, Mamadou Diop Decroix et Ousmane Sonko. Mais, selon l’un de ses proches, ce dernier préfère faire cavalier seul.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte