Politique

RDC : Martin Fayulu et Moïse Katumbi, opposants aux antipodes

Martin Fayulu et Moïse Katumbi.

Martin Fayulu et Moïse Katumbi. © Jeune Afrique

Tous deux membres de la coalition Lamuka, les deux opposants congolais ont cependant une stratégie diamétralement opposée. Tandis que Martin Fayulu continue de réclamer « la vérité de urnes », Moïse Katumbi plaide au contraire pour une opposition « constructive et exigeante », en acceptant notamment que Lamuka prenne le poste de porte-parole de l’opposition.

La dernière fois que les membres de la coalition Lamuka se sont réunis, c’était le 29 juillet, à Lubumbashi, dans la résidence cossue de Moïse Katumbi. Outre l’ex-gouverneur du Katanga, étaient présents Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

À l’époque déjà, leur entente paraissait battre de l’aile, mais aucune annonce fracassante n’avait suivi la rencontre. Moïse Katumbi, dont le mandat de coordinateur de la coalition de l’opposition s’achevait ce jour-là, avait officiellement passé le relais à Jean-Pierre Bemba, et tous avaient fait mine de surmonter leurs divergences.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte