Politique

[Tribune] De Sarajevo à Abidjan, l’indispensable devoir de mémoire

Par

Docteur en sciences politiques. Enseignant et chercheur en relations internationales et études de sécurité

Une foule observe une victime de tirs, en janvier 2011 dans le quartier d'Abobo, à Abidjan.

Une foule observe une victime de tirs, en janvier 2011 dans le quartier d'Abobo, à Abidjan. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

À Luanda, l’urbanisation fait peu à peu disparaître les traces de la guerre civile angolaise. À Abidjan, aucun monument à la mémoire des disparus de la crise n’a été érigé. Pourtant, des projets symboliques et fédérateurs réunissant les ennemis d’hier pourrait donner à l’Histoire toute sa densité et, surtout, en tirer les leçons.

Je rentre de Sarajevo. Pour le passionné d’histoire des relations internationales et d’histoire militaire que je suis, ce séjour sur les lieux de l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, à l’origine de la Première Guerre mondiale, aura été une forme d’accomplissement mais aussi une révélation.

Sarajevo, comme chacun sait, a également connu, au début des années 1990, une guerre civile sanglante dont elle conserve volontairement les stigmates. Si la Sniper Alley a retrouvé un certain charme, les immeubles de cette avenue, défigurés par les impacts de balles et d’obus, témoignent encore de la violence et des drames.

En fait, la « Jérusalem des Balkans » n’est que foisonnement de cimetières, de stèles, de monuments et de musées consacrés à ce conflit. Pas pour le magnifier, mais pour donner à l’Histoire toute sa densité et, surtout, en tirer les leçons.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte