Musique

Ouganda : les mixes de DJ Kampire, entre fureur et sensualité

Sur les rives du Nil, à Jinja, 
en Ouganda, lors du festival Nyege Nyege.

Sur les rives du Nil, à Jinja, en Ouganda, lors du festival Nyege Nyege. © Sophie Garcia

Figure de proue du label Nyege Nyege Tapes, DJ Kampire cartonne en mêlant musique électronique et sonorités africaines.

Jinja, Ouganda, septembre 2019. Dans un labyrinthe de vieilles pierres rappelant le décor d’une aventure d’Indiana Jones, un dance floor niché sous des arbres au bord du Nil vibre sous les secousses des clubbers.

Face à eux, l’une des prestations les plus attendues du festival électro Nyege Nyege : celle de la DJ Kampire. L’ascension de cette artiste ougandaise ne cesse de se confirmer depuis le succès de son set immortalisé l’année dernière par la chaîne YouTube, Boiler Room, une référence de l’électro.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte