Diplomatie

Cameroun-Russie : Paul Biya agace Vladimir Poutine

À Sotchi, le président russe Vladimir Poutine a enchaîné réunions plénières et rencontres bilatérales (image d'illustration).

À Sotchi, le président russe Vladimir Poutine a enchaîné réunions plénières et rencontres bilatérales (image d'illustration). © Grigory Sysoev/Sputnik/AFP

Le président camerounais Paul Biya ne s’est finalement pas rendu au sommet Russie-Afrique à Sotchi. Un désistement qui a provoqué l’ire de son homologue russe Vladimir Poutine.

Avant de se raviser le 19 octobre, Paul Biya avait prévu de se rendre au sommet Russie-Afrique de Sotchi, les 23 et 24. Joseph Dion Ngute, le Premier ministre, qui devait le remplacer, s’est lui aussi désisté la veille du sommet. Au grand dam de Vladimir Poutine.

Furieux, les Russes ont d’abord annulé la participation du Cameroun, dont Lejeune Mbella Mbella, le ministre des Relations extérieures, conduisait la délégation. Ce dernier a donc dû assister debout à la cérémonie d’ouverture. Avant que ses hôtes ne l’installent le lendemain.

Kamto contrarié par Le Drian

Coïncidence ? Paul Biya devait accueillir au même moment à Yaoundé Jean-Yves Le Drian. Le ministre français des Affaires étrangères a profité de son voyage pour réunir les leaders de l’opposition, qui n’ont eu que deux minutes pour s’exprimer. Selon nos sources, Maurice Kamto, qui s’attendait à un tête-à-tête, est sorti de cet entretien contrarié.

Le même soir, Le Drian a convié à la résidence de France les ministres René Sadi (Communication), Grégoire Owona (Travail), Louis-Paul Motaze (Finances), mais aussi l’opposant Joshua Osih (SDF).

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte