Diplomatie

RDC – Sanctions de l’UE : les avocats attendent toujours le paiement de leurs honoraires

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères.

Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre et ministre congolais des Affaires étrangères. © Vincent Fournier/JA.

Le collectif d’avocats saisi par Léonard She Okitundu lorsqu’il était ministre des Affaires étrangères pour tenter de faire lever les sanctions décidées par l’Union européenne à l’encontre de personnalités proches de Joseph Kabila affirment ne pas avoir été payé de ses honoraires. Et la note est élevée.

Alors que l’UE doit décider dans les semaines à venir si elle reconduit les sanctions contre quinze personnalités congolaises, le collectif d’avocats que Léonard She Okitundu avait saisi de ce dossier en février 2017, quand il était ministre des Affaires étrangères, assure ne pas avoir été rémunéré.

Ces avocats attendent le règlement d’une note de 1 058 370 euros. She Okitundu s’était disputé la gestion de ce dossier avec Alexis Thambwe Mwamba, alors ministre de la Justice. Et, en décembre 2017, ce dernier avait dessaisi ce collectif au profit d’un autre cabinet.

Contacté par Jeune Afrique Alexis Thambwa Mwamba insiste lui sur les provisions (50 000 euros par avocat selon les notes de frais) perçues par le collectif et renvoi pour la suite du dossier à son successeur au ministère de la Justice.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte