Politique

Tunisie : les premières décisions du président Kaïs Saïed

Le président intérimaire tunisien, Mohamed Ennaceur (à gauche), transmettant officiellement le pouvoir à son successeur élu, Kaïs Saïed, mercredi 23 octobre 2019 à Tunis (image d'illustration).

Le président intérimaire tunisien, Mohamed Ennaceur (à gauche), transmettant officiellement le pouvoir à son successeur élu, Kaïs Saïed, mercredi 23 octobre 2019 à Tunis (image d'illustration). © Hassene Dridi/AP/SIPA

Officiellement investi mercredi 23 octobre, le nouveau président tunisien Kaïs Saïed a déjà pris plusieurs décisions d’importance.

Selon nos sources à Carthage, Kaïs Saïed, investi chef de l’État le 23 octobre, aurait choisi de reconduire Kamel Akrout dans ses fonctions de premier conseiller à la sécurité nationale auprès du président de la République.

Il a également lancé des consultations en vue de créer un groupe d’une quinzaine de jeunes qui deviendraient ses proches conseillers.

Par ailleurs, Saïed avait annoncé, durant sa campagne, vouloir que les hommes d’affaires reconnus coupables de corruption investissent dans les régions démunies. Selon son entourage, il aurait déjà réuni des juristes pour examiner leurs dossiers.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte