Politique

RDC : Marthe Kasalu Tshisekedi, l’influente « Maman nationale »

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Marthe Kasalu Tshisekedi, à Bruxelles, en février 2017.

Marthe Kasalu Tshisekedi, à Bruxelles, en février 2017. © STEPHANIE LECOCQ/EPA/MaxPPP

Déjà influente au sein de l’UDPS (parti du chef de l’État), Marthe Kasalu Tshisekedi, veuve d’Étienne Tshisekedi et mère du président Félix Tshisekedi, est une personnalité qui compte de plus en plus.

Gouverneurs, politiciens et hommes d’affaires se pressent quasi quotidiennement devant sa résidence de Kinshasa, située dixième rue Limete – artère que la Garde républicaine quadrille afin d’assurer sa sécurité.

Même si elle n’a aucune responsabilité officielle, beaucoup sollicitent « Maman Marthe » – que les militants de l’UDPS appellent « Maman nationale » depuis l’élection de son fils – pour qu’elle transmette leurs dossiers aux services du chef de l’État.

Nouvelles nominations imminentes

Alors que de nouvelles nominations à la tête de grandes entreprises publiques sont imminentes (Société nationale d’électricité, Direction générale des finances, Régie des voies aériennes, etc.), les prétendants à ces postes se bousculent eux aussi chez elle.

Selon nos sources, Marthe Kasalu Tshisekedi aurait pesé dans la composition du cabinet de Tshisekedi, ainsi que dans la formation du gouvernement.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte