Politique

RDC : Fortunat Biselele, gardien du temple et des secrets de la République

En juin, il a été discrètement nommé à la tête 
de l’Office privé 
de la présidence.

En juin, il a été discrètement nommé à la tête de l’Office privé de la présidence. © DR

Il est de tous les déplacements et de toutes les décisions du chef de l’État. Mais cet influent conseiller privé, proche du clan Tshisekedi depuis vingt ans, préfère les coulisses à la lumière.

En ce 24 décembre 2018, c’est chez un vieil ami que Félix Tshisekedi décide d’aller fêter Noël. Fortunat Biselele et lui se connaissent depuis près de vingt ans. Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), candidat à l’élection présidentielle qui doit avoir lieu une semaine plus tard, apprécie sa discrétion autant que sa loyauté.

Les semaines précédentes, c’est chez lui, dans sa confortable résidence du quartier kinois de Ma Campagne, que l’équipe de campagne a organisé plusieurs de ses réunions stratégiques. Présents ce soir-là : Félix Tshisekedi donc, Vital Kamerhe, leurs épouses respectives, et quelques membres de l’équipe… On a préféré se retrouver en petit comité, mais à chacun le candidat répète qu’il faut rester mobilisés.

« Droit de veto »

Le président congolais, Félix Tshisekedi, et son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, lors d'une visite officielle le 2 septembre 2019. © DR / présidence de la République, RDC

Félix Tshisekedi le consulte sur la plupart des dossiers avant de prendre une décision

Dix mois ont passé. Fortunat Biselele, 48 ans, officie désormais comme conseiller privé du président Tshisekedi (il a été nommé à ce poste en février). Toujours aussi discret, il fuit les médias et rechigne à commenter le rôle qui est le sien, mais nul doute que son influence dépasse largement le simple intitulé de son poste.

En contact permanent avec l’Agence nationale de renseignements (ANR), la Direction générale de migration (DGM) et le conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité, François Beya Wa Kasonga, « il connaît tous les secrets de la République », résume l’un de ses proches.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte