Dossier

Cet article est issu du dossier «Santé : que valent vraiment les hôpitaux africains ?»

Voir tout le sommaire
Santé

Santé en Afrique : se soigner à l’étranger, un luxe réservé à l’élite

Un tiers des patients internationaux de l’Hôpital américain de Neuilly viennent d’Afrique subsaharienne.

Un tiers des patients internationaux de l’Hôpital américain de Neuilly viennent d’Afrique subsaharienne. © Hubert Psaila Marie/ABACA

Chaque année, des milliers d’Africains fortunés s’envolent pour des séjours médicaux aux prix exorbitants. Pourtant, de Dakar à Niamey, d’autres solutions existent.

Abdelaziz Bouteflika, l’ancien président algérien, en Suisse… Ali Bongo Ondimba, l’actuel président gabonais, au Royaume-Uni et au Maroc… Quand on évoque les évacuations sanitaires de patients africains à l’étranger, ce sont toujours ces mêmes exemples qui viennent à l’esprit. Pourtant, les chefs d’État sont très loin d’être les seuls à se faire soigner sous d’autres cieux.

De ce point de vue, la capitale française reste une destination privilégiée. Chaque année, plusieurs milliers d’Africains font appel aux services de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le plus grand groupe hospitalier français.

Les noms de la Pitié-Salpêtrière ou de l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), dans le 15e arrondissement, sont souvent cités, mais ce sont 39 établissements couvrant toutes les spécialités médicales que regroupe l’AP-HP. L’Hôpital américain de Paris, à Neuilly, a lui aussi la cote.

Un tiers de ses patients internationaux – soit quelque 1 500 séjours par an, selon ses propres chiffres – viennent d’Afrique subsaharienne et, dans une moindre mesure, du Maghreb. Mais d’autres établissements généralistes privés ne ménagent pas leurs efforts pour attirer les étrangers. C’est le cas de l’hôpital Foch et de l’hôpital Saint-Joseph. Pour l’ophtalmologie, la Fondation Rothschild et l’hôpital des Quinze-Vingts sont en pointe.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte