Banque

Afreximbank, une banque d’influence

Benedict Oramah, le président d'Afreximbank, en juillet 2018 à Abuja, au Nigeria (image d'illustration).

Benedict Oramah, le président d'Afreximbank, en juillet 2018 à Abuja, au Nigeria (image d'illustration). © Afreximbank

L’établissement bancaire contribue au financement en amont de certains programmes d’investissements exécutés par d’autres banques. Des interventions destinées à influencer les équilibres monétaires et macro­économiques, comme le font les banques centrales.

En avril 2017, quelque 300 millions de dollars ont été accordés à la National Bank of Egypt « pour contribuer aux efforts d’industrialisation du pays ». Deux mois plus tard, c’était au tour de son compatriote Banque Misr de recevoir une ligne de crédit similaire de 200 millions de dollars.

Les 200 premières banques africaines

Puissance macroéconomique

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte