Banque

Classement 2019 des banques d’Afrique centrale : gare à la perte de vitesse

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 14 septembre 2020 à 16h21
Agence centrale de la BGFI Bank à Libreville (Gabon) (image d'illustration).

Agence centrale de la BGFI Bank à Libreville (Gabon) (image d'illustration). © Xavier Bourgois pour JA

Durant l’année 2018, le produit net bancaire de la zone accuse une baisse de 4 %, suggérant un ralentissement prononcé de l’activité économique.

Le total des actifs des 42 banques du classement a augmenté de plus de 9 % en douze mois, passant de 25,9 milliards de dollars à 28,2 milliards, à contre-courant du déclin continental, atteignant 7,9 %. Mais, dans le Top 200, les actifs de la région représentent moins de 1 % du total.

Et seulement neuf établissements bancaires d’Afrique centrale arrivent à se hisser dans le palmarès des 200 premières banques du continent. Avec une baisse de 4 %, le produit net bancaire dans la région accuse la deuxième plus grande baisse du continent, suggérant un ralentissement de l’activité économique particulièrement prononcé.

Dix banques au classement régional sont établies en RD Congo, 8 au Cameroun, 7 au Gabon et 6 au Congo. Dans ce premier pays, Rawbank gagne 4 rangs, se hissant à la quatrième position, et BGFIBank RD Congo monte de 6 places (20e).

Trust Merchant Bank affiche la meilleure performance, bondissant de 10 rangs (9e). Parmi les 16 banques qui déclinent, Banco Nacional de Guinea Ecuatorial est celle qui perd le plus grand nombre de rangs (14e), BGFIBank Cameroun (16e) et United Bank for Africa Gabon (38e) cédant chacun 3 rangs.

Les 200 premières banques africaines

Bataille de filiales

En excluant le holding de tête, les six filiales de BGFIBank, établi au Gabon, cumulent des actifs de 4,7 milliards de dollars et un PNB consolidé de 357 millions de dollars, alors que les sept établissements de crédit détenus par Ecobank comptent un total de bilan de 2,1 milliards de dollars et un PNB de 175,9 millions de dollars.

La Société générale compte parmi les autres institutions financières à envergure régionale. Outre sa filiale congolaise, qui ne fait plus partie du classement, ses trois autres succursales, au Cameroun, en Guinée équatoriale et au Tchad, enregistrent des actifs combinés stables, atteignant 2,4 milliards de dollars. Son PNB se situe aux alentours de 194,5 millions de dollars.

Ecobank Guinée équatoriale accuse la profitabilité la moins attractive du lot, puisqu’elle n’atteint pas la barre des 4 %.

Classement des 50 premières banques d'Afrique centrale

En bref

  • Afriland First Bank, la première banque du Cameroun, a signé un accord de collaboration avec la société de logiciels bancaires Temenos pour faire avancer la numérisation de ses activités ;
  • 9,2 milliards d’actifs. C’est ce qu’ont accumulé les trois plus grands établissements du classement, soit un tiers du montant total ;
  • Parmi les six institutions qui intègrent le classement, Union gabonaise de banque, filiale d’Attijariwafa Bank, connaît la montée la plus rapide ;
  • Cette année, la Beac a continué de resserrer sa politique monétaire, rehaussant son taux directeur pour favoriser la remontée du volume des réserves de change dans la région.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte