Assurances

Bancassurance : la grande offensive du panafricain Sunu

En 2018, le groupe totalisait 400 milliards de F CFA d’actifs (ici, son siège, à Abidjan).

En 2018, le groupe totalisait 400 milliards de F CFA d’actifs (ici, son siège, à Abidjan). © ISSOUF SANOGO/AFP

La société d’assurances négocie un tournant bancaire et compte bien s’imposer parmi les géants du secteur en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

Jusqu’à il y a peu, l’activité bancaire de Sunu se limitait à une petite société de microfinance sénégalaise, Kajas, qu’elle contrôle, et à son actionnariat minoritaire dans différents établissements, dont Ecobank en Côte d’Ivoire, au Niger et au Burkina Faso, la BNP Paribas en Côte d’Ivoire et la Banque internationale pour l’Afrique au Niger.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte