Sécurité

Crise sécuritaire au Burkina Faso : Roch Kaboré a demandé à Emmanuel Macron l’appui de Barkhane

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 21 octobre 2019 à 12h05
Roch Marc Christian Kaboré, le président burkinabè, reçu par son homologue français Emmanuel Macron, le 9 octobre 2019 à Lyon.

Roch Marc Christian Kaboré, le président burkinabè, reçu par son homologue français Emmanuel Macron, le 9 octobre 2019 à Lyon. © Laurent Cipriani/AP/SIPA

Le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, s’est ouvert début octobre à son homologue français, Emmanuel Macron, des problèmes sécuritaires que connaît son pays, notamment dans sa partie septentrionale.

Le 10 octobre, à Lyon, Roch Marc Christian Kaboré a fait part à Emmanuel Macron de sa préoccupation concernant le vide sécuritaire dans certaines zones du Soum, province du Nord frontalière avec le Mali.

Il a donc demandé un appui accru de la force Barkhane (patrouilles conjointes, couverture aérienne, aide au ravitaillement…) dans ces zones afin qu’elle aide l’armée burkinabè à en reprendre le contrôle.

Appel à la communauté internationale

Face à la dégradation alarmante de la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest, les chefs d’État de la Cedeao, réunis mi-septembre pour un sommet extraordinaire à Ouagadougou, ont lancé un appel à la communauté internationale, notamment les Nations unies, qu’ils ont exhorté à doter la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali) d’un mandat aux prérogatives renforcées.

« La communauté internationale ne doit pas détourner son regard du Sahel et du Bassin du lac Tchad. C’est elle qui a provoqué la crise libyenne, véritable foyer d’alimentation de la crise dans notre région », avait alors fustigé Mahamadou Issoufou, le président nigérien.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte