Politique

Gabon : Frédéric Bongo mis à l’écart

Frederic Bongo, le demi-frère du président gabonais Ali Bongo Ondimba.

Frederic Bongo, le demi-frère du président gabonais Ali Bongo Ondimba. © DR

Le demi-frère du président Ali Bongo Ondimba et directeur général des Services spéciaux, Frédéric Bongo, a été muté en Afrique du Sud en tant qu’attaché militaire à l’ambassade du Gabon.

La décision, annoncée le 15 octobre, de muter le directeur général des Services spéciaux, Frédéric Bongo, en Afrique du Sud, en tant qu’attaché militaire à l’ambassade du Gabon, avait en réalité été prise depuis plusieurs semaines.

Remplacé par Brice Clotaire Oligui Nguema

Cette nomination aurait dû être rendue publique lors du Conseil des ministres du 2 octobre, mais, ce même jour, le départ d’un autre membre de la famille présidentielle a été annoncé : celui de Pascaline Mferri Bongo, de son poste de haute représentante du chef de l’État.

Le successeur de Frédéric Bongo, Brice Clotaire Oligui Nguema, avait lui-même été muté peu après la mort d’Omar Bongo Ondimba, dont il était l’aide de camp personnel. Il avait été nommé attaché militaire au Maroc et, par la suite, au Sénégal.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte