Culture

France : Benjamin Stora va démissionner de la présidence du Musée de l’immigration

Benjamin Stora, historien, spécialiste du Maghreb, chez lui le 10 septembre 2013.

Benjamin Stora, historien, spécialiste du Maghreb, chez lui le 10 septembre 2013. © Vincent Fournier pour JA

L'historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora va démissionner de la présidence du Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris.

Benjamin Stora va démissionner de la présidence du Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris, qu’il occupait depuis 2014. Il l’a fait savoir à cette institution, le 10 octobre, lors d’une réunion du Conseil d’orientation, ainsi qu’à l’Élysée.

Poursuivre ses activités de recherche

L’historien explique qu’il entend avoir la possibilité de « poursuivre ses activités de recherche et d’écriture au moment où se produisent des bouleversements dans les pays du monde arabe et méditerranéen ». Le nom de son successeur n’est pas encore connu.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte