Médias

[Tribune] Afrique du Sud : des armes de désinformation massive pour instrumentaliser les violences xénophobes

Par

Directrice exécutive d'Internet sans frontières, chercheuse au Berkman Klein Center for Internet and Society de l'Université d'Harvard (États-Unis).

Des résidents protestent dans les rues de Johannesburg, le 8 septembre 2019.

Des résidents protestent dans les rues de Johannesburg, le 8 septembre 2019. © AP/SIPA

Les attaques xénophobes qui ont eu lieu à Johannesburg et Pretoria, début septembre, ont été instrumentalisées à travers une propagande, alimentée par une campagne de désinformation sur les réseaux sociaux, visant à faire passer l’Afrique du Sud pour un pays hautement négrophobe et antipanafricain.

Les émeutes et les pillages qui ont visé des commerces tenus par des étrangers à Johannesburg et à Pretoria, les 2 et 3 septembre, causant la mort d’au moins sept personnes, ont provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Sous les hashtags #stopxenophobicattacks ou #XenophobiaSouthAfrica, des messages, des vidéos et des images d’exactions ont été massivement partagées sur le continent.

Face à l’ampleur de ces réactions, et comprenant que ces publications étaient souvent reprises par des faux comptes sur Twitter, le réseau Internet sans frontières a enquêté sur la propagation et l’écosystème informationnel autour de ces attaques xénophobes dans le Gauteng. Notre découverte est stupéfiante : une campagne de désinformation en ligne sans précédent, au Nigeria, en République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda, a intégré ces faits divers dans une stratégie de guerre informationnelle.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte